J'ai commencé à lire Jeune Afrique à la fin de 1968. Cinquante-quatre ans après, je suis toujours un fidèle abonné du magazine. BBY a été mon patron (l'un des meilleurs) pendant quelques années, au début de ce siècle.  Il reste mon ami, toujours vivant dans mon coeur.

Publié par Gilles, le 23 mai 2022  —  Pour commenter, cliquez ICI

Votre commentaire (BBY)
Si vous souhaitez une réponse, merci de communiquer votre email

Confidentialité

Merci. Gilles vous répondra si vous avez communiqué une adresse email.